VII – SANTÉ

 

 

Le système de santé français est assurément un des plus performants au monde et un des plus confortables pour le patient ; mais à force de déconnecter les français de la réalité de la valeur des soins , certains en abusent et réclament aux médecins des ordonnances ou des arrêts de travail , comme s’il s’agissait d’un acte normal : ce n’est plus acceptable !

 

Les français doivent prendre conscience de la valeur des soins qu’ils consomment; mais ce n'est pas le seul problème , c'est pourquoi nous proposons de :

 

  • Supprimer la généralisation du tiers payant qui donne le sentiment au patient que la médecine est gratuite et qui conduit à des abus
  • Moduler les rémunérations à l'acte en fonction de critères de santé publique comme la zone géographique.
  • Mettre en place une aide à l'hébergement, pour les personnes âgées en maison de retraite, récupérable sur la succession
  • Lutter contre certains contournements de la directive européenne permettant à des professionnels de santé européens non diplômés d’exercer en France (en cas d’exercice « temporel et occasionnel »)
  • Réformer le principe des équivalences des diplômes de santé qui conduit à une baisse de la qualité des soins (le nombre de médecins à diplômes étrangers, issus de l’UE voire hors UE, exerçant en France connaît une croissance exponentielle ; diplômés en Algérie, Roumanie et Belgique, ils sont actuellement plus de 22.000, ce qui représentait 8,2% des médecins inscrits auprès de l’Ordre en 2014 contre 3,5% en 2007)
  • Donner plus d’autonomie budgétaire aux hôpitaux
  • Sortir du dogme des 35 heures à l’hôpital
  • Développer la chirurgie ambulatoire, où la France accuse un considérable retard
  • Etre plus exigeant sur les critères médicaux des remboursements, sur la base d’avis d’experts médicaux indépendants, et négocier de façon plus équilibrée les prix des médicaments avec les laboratoires en renforçant la coopération européenne et internationale
  • Rétablir le jour de carence sur les arrêts de travail pour maladie des fonctionnaires (instauré en janvier 2012, puis supprimé en janvier 2014)

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Front des Patriotes Républicains