Mes chers compatriotes,

 

Aprés seulement 7 mois de présidence Macron, quel bilan pour les français de l'étranger ... ?
 
Parmi les promesses du candidat Macron, la CSG devait être supprimée pour les français de l'étranger; Elle vient d'être reconduite pour 2018 !
 

Rappelons en effet que depuis 2012, les Français de l'Etranger doivent s'acquitter du paiement de la CSG-CRDS sur leurs revenus immobiliers, au taux de 15.5%, alors qu'ils ne bénéficient pas de la Sécurité Sociale.

En 2015, la Cour de Justice Européenne et le Conseil d'État jugent que les personnes affiliées à un régime de sécurité sociale dans un des pays de l'Union Européenne ne peuvent pas être assujetties en France à des prélèvements sociaux sur leurs revenus du patrimoine.

Depuis 2015, les prélèvements sociaux sur le patrimoine immobilier des non-résidents n'ont toutefois pas été abrogés. Le gouvernement a simplement décidé de changer leur affectation, de la sécurité sociale au Fonds de solidarité vieillesse (FSV), pour contourner la décision de la Cour de Justice Européenne!
 
Dans le cadre des discussions à l'Assemblée nationale du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS2018), malgré des amendements demandant la suppression de cette CSG CRDS pour les Français de l'étranger, celle-ci a été reconduite pour 2018: le Président Macron oublie les promesses du candidat Macron !
 
Autre promesse non tenue du Président Macron: le soutien aux Lycées Français de l'étranger, qui tourne au contraire au sabordage!
 
- 80 postes de professeurs expatriés et 100 postes d'enseignants résidents seront supprimés en 2018 dans les écoles, collèges et lycées français de l'étranger
- en 2019, 160 autres postes pourraient disparaître
- une «suppression» de «plus de 500 postes de détachés» est même «envisagée» d'ici à 2020, compte tenu des coupes budgétaires du gouvernement Macron
 
Une mesure "sans précédent" dénoncée par les associations de parents d'élève, mais relayée par aucun des députés des français de l'étranger, tous "marcheurs" de fraîche date mais grands absents de la scène politico-médiatique!
 
Résultat de cette désastreuse politique : les frais d'écolage à la charge des parents vont augmenter de façon considérable, et de nombreuses familles françaises ne pouvant plus suivre, se tourneront vers des systèmes scolaires locaux ou anglophones ! 
 

Une fois de plus les français de l'étranger sont donc les parents pauvres et les oubliés du nouveau gouvernement; 

 

Le FPR est désormais le seul parti qui une vraie volonté de vous défendre;

 

La résistance, c'est encore possible, mais c'est maintenant

 

Alors n'attendez plus : rejoignez-nous et adhérez

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Front des Patriotes Républicains